CE QUI DEVRAIT ÊTRE ATTACHÉ…

floor plan on table
Photo by JESHOOTS.com on Pexels.com

Sur le fond, l’idée n’est pas mauvaise: la CAQ veut étendre à toutes les écoles primaires du Québec le programme des maternelles 4 ans et accélérer le processus d’ouverture des nouvelles classes : plus de nouveaux groupes, partout, plus rapidement.  Mais cela semble bien mal s’attacher avec d’autres propositions caquistes en éducation. Comme si on tentait d’assembler entre elles des pièces de puzzle tirées de boîtes différentes.

Cette proposition implique de devoir ouvrir entre 4000 et 5000 nouvelles classes pour les élèves de 4 ans. Il faudrait donc construire l’équivalent de 190 écoles pouvant accueillir 24 groupes chacune. À un coût estimé d’environ 16 millions de dollars par école, on parle d’un investissement requis de près de trois milliards.  En même temps, on se privera volontairement de 700 millions de dollars par année de taxe scolaire. Trouvez le lien.

Par ailleurs, ces classes vont nécessiter à elles seules l’embauche de 4500 nouveaux enseignants au préscolaire et presqu’autant de personnel de soutien.  Et tout cela au moment où on prétend manquer d’enseignants. Et sans compter 8000 nouveaux postes d’enseignants et de professionnels déjà promis d’ici cinq ans auquel il faut ajouter les départs à la retraite, les promotions, l’ajout de classes spécialisées pour réduire le nombre d’élèves en difficulté dans les groupes déjà saturés du régulier. Des groupes qui ne seraient pas si saturés s’ils ne perdaient pas au privé une bonne partie de leurs meilleurs élèves.

Les défis sont immenses : former tout ce personnel, particulièrement ceux qui seront affectés en maternelle 4 ans; former selon des façons de faire efficaces, qui s’appuient sur la recherche et qui donnent des résultats; accompagner sur une période minimale de deux ans; s’assurer que la mise en œuvre rapide de ce programme à grande échelle est bien faire et porteuse de résultats. Cet enjeu est crucial car la qualité des services offerts en dépend directement. Si la qualité n’est pas là, les résultats attendus n’y seront pas non plus, selon une étude récente de Christa Japel de l’UQAM.

Alors, contrairement à la proposition caquiste de revoir le travail des conseillers pédagogiques et de transformer leurs postes, on comprendra que c’est plutôt le moment de renforcer l’offre de services éducatifs des commissions scolaire afin de mieux préparer et accompagner tout le nouveau personnel requis. Ce n’est pas le temps de mettre ces services en déséquilibre, de compromettre leur efficacité et la qualité des services aux écoles.

On comprendra également que l’ajout de toutes ces classes, leur localisation, les constructions ou les agrandissement, l’embauche massive des enseignants, leur formation, leur insertion professionnelle, le suivi et l’évaluation de l’implantation de ces programmes nécessiteront d’importants efforts de coordination et d’inévitables arbitrages.

Or au même moment, on sera en train de déstabiliser tout le réseau des écoles publiques en proposant (encore) d’abolir les commissions scolaires et de tenter de rendre fonctionnel ce qui en restera. On relancera des débats qui nous mèneront jusqu’en cours suprême et feront reculer la réussite au Québec, comme chaque fois où, dans l’histoire, on a brassé les structures. Si cela arrivait, la CAQ aura avec ses réformes fait reculer la réussite ce que n’aura même pas réussi le PLQ avec ses mesures d’austérité…

Ce chaos annoncé n’aura été que le résultat de la vision mal intégrée et réductionniste d’une formation politique qui fractionne les problèmes et sépare ce qui devrait être attaché. À bien des égards, pour paraphraser Edgar Morin, la doctrine caquiste en éducation semble bien fermée sur elle-même et convaincue de sa vérité.

2 thoughts on “CE QUI DEVRAIT ÊTRE ATTACHÉ…

  1. Un peu surprise Marc de cette analyse plutôt négative de l’implantation des maternelles 4 ans pour tous. Tes calculs me semble réaliste. Je ne sais pas quelles analyses la CAQ a fait à ce sujet, j’espère qu’il on fait une analyse sérieuse et financière et de la faisabilité de ce projet. En ce qui concerne les CS j’espère qu,on ne recommencera pas à jouer avec les structures. le problème n,est pas là.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s